[Nucléaire & THT] Appel à rejoindre une occupation anti-THT au Chefresne (50)

NordChefresneMaresCe matin du 18 février 2013, depuis l’aube, deux parcelles agricoles du Chefresne (50), au lieu dit Les Mares, sont occupées.

Ces deux parcelles sont gâchées par la présence de deux pylônes érigés en toute illégalité (ainsi en a jugé le tribunal de Coutances qui, de ce fait, a interdit l’accès aux parcelles à RTE par ordonnance du 13 septembre 2012).

Ce 18 février 2013, RTE a donc confirmé vouloir commencer immédiatement les travaux. A l’annonce de leur venue prétendument légale, il a été répondu : “je ne crois pas, non.”

Outre le bon droit des agriculteurs Yves LARSONNEUR et Sylvie HUBERT, il s’agit de poursuivre la résistance à la construction de la ligne THT Cotentin- Maine, et plus largement de poursuivre la résistance aux lignes THT, au nucléaire et au monde qui va avec.

Qu’il soit bien entendu que la Zone à défendre est bien le terrain que nous occupons et non les pylônes qui s’y trouvent.

Une fois sur place, veiller à ce que les véhicules soient bien garés. Si vous venez pour plusieurs jours, soyez le plus possible autonomes pour le couchage (tente duvet, etc). Pour l’instant, il fait beau : mais ça gèle la nuit.

Merci de nous signaler toute activité gendarmesque inhabituelle aux alentours (Saint Lô, Villedieu, etc) au tél sur place : 06 28 94 72 13.

Source : http://antitht.noblogs.org/

Ce contenu a été publié dans Nucléaire & THT, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [Nucléaire & THT] Appel à rejoindre une occupation anti-THT au Chefresne (50)

  1. Modo dit :

    Le Chefresne : les anti-THT expulsés par les gendarmes

    En fin de matinée, sur ordre du préfet de la Manche, les gendarmes ont finalement évacué les militants venus soutenir Yves Larsonneur dans son combat contre RTE et la THT.

    Une évacuation qui s’est faite relativement en douceur et dont l’objectif était de permettre aux ouvriers et aux engins d’accéder au champs de l’éleveur de la Manche pour y poursuivre le chantier de la THT Contetin-Maine.

    Or, Yves Larsonneur, soutenu par son avocat, entendait bloquer l’accès à ses champs au nom d’une décision de justice rendue en sa faveur par le tribunal de Coutances en septembre dernier.

    Un déni de justice et une faute lourde de la part du préfet de la Manche, selon maître Doutressoule qui demandait ce midi en direct sur notre antenne que le représentant de l’Etat soit destitué.

    Source : FR3

    Lien: http://basse-normandie.france3.fr/2013/02/19/le-chefresne-les-anti-tht-expulses-par-les-gendarmes-202769.html

Les commentaires sont fermés.